PREZI : une alternative à Powerpoint

Diapositive1

ACCEDEZ A MES PRESENTATIONS SOUS PREZI

 petitlogowebtv ACCÉDEZ DIRECTEMENT A LA PLAYLIST SUR MA CHAINE YOUTUBE

PREZI est la seule alternative à Powerpoint pour réaliser des présentations visuelles dynamiques et originales. La très grande différence avec Powerpoint est que PREZI est un outil directement en ligne.
PREZI est un logiciel de présentation hongrois de 2009.  Au lieu de scinder les visuels en diapositive, le présentateur peut s'exprimer en utilisant une surface continue sur laquelle il passe d'une partie à une autre par translation, rotation et de zoom. On peut facilement insérer des images, vidéos et toutes sortes d'informations n'importe où sur la surface de présentation.

Diapositive2

POWERPOINT VERSUS PREZI
Les deux critères qui opposent catégoriquement PREZI et Powerpoint sont liés à la dynamique d’enchainement des informations. Sur Powerpoint (à moins de réaliser des liens interactifs) la progression du discours se fait de la première à la dernière diapo en passant par la deuxième, troisième… Sur PREZI c’est un déplacement d’un « espace de communication » vers un autre espace et le déplacement en lui-même peut être assimilé à une forme de communication. Par exemple vous voulez zoomer sur un point particulier dans votre discours, avec PREZI vous avez la possibilité de « réellement » zoomer ! Ou vous voulez repasser par votre plan pour expliquer que vous allez présenter l’étape suivante, vous « repassez » par l’espace « plan ». Pour les techniques de communication visuelle et pour la compréhension d’un discours, c’est un énorme progrès par rapport à Powerpoint.

Diapositive3

AVANTAGES ET INCONVENIENTS
Quels sont les avantages :
– Son utilisation est gratuite dans une version de base
– Il est assez facile d’accès une fois le principe compris
– On peut déposer ses produits en ligne et y accéder depuis n’importe où (« clouds » /nuages)
– 100 Mo de stockage gratuit
– De nombreux modèles existants
– Un vrai apport de communication dynamique
Quels sont les inconvénients :
Il faut obligatoirement une connexion Internet pour la création gratuite
Il est accessible par n’importe qui
Il ne dispose pas de système d’impression (mais ce n’est pas un mal !!!) ni de correcteur automatique
Il appose un watermark dans un angle du produit fini (pour la version gratuite)
Mais le plus gros inconvénient de PREZI est aussi sa plus grande force : le mouvement pour passer d’un espace à un autre, d’une vue à une autre. C’est nouveau, attrayant, amusant… et rapidement usant si on passe son temps en allez retour, en zoom avant et arrière, en pirouette… la présentation en théorie captivante risque de devenir vomitive ! Donc, il faut faire très attention aux enchainements !

Diapositive4

Pour débuter avec PREZI, il faut commencer par se déclarer et se loguer.

Diapositive5

ACCEDER A PREZI

Il faut d’abord aller sur le site de PREZI : (www.)prezi.com puis cliquer sur Sign Up

Diapositive6
CHOISIR SA LICENCE
Choisissez la licence publique gratuite

Diapositive7

SE DECLARER
Puis inscrivez-vous

Diapositive8

SE LOGUER
Vous êtes désormais titulaire d’un compte chez PREZI et vous pouvez vous loguer

Diapositive9

COMMENCER
Vous accédez alors à un espace personnalisé vous permettant soit de créer une nouvelle présentation, soit d’accéder aux présentations que vous avez déjà réalisées

Diapositive10

Comme pour Powerpoint, pour réaliser une nouvelle présentation il vaut mieux commencer par le fond.

Diapositive11

CHOISIR UN MODELE
Vous pouvez choisir un modèle existant ou mieux, fabriquer votre propre fond avec « Start Blank prezi ». Les modèles que vous propose PREZI sont non seulement des modèles de « look » mais également d’animation.

Diapositive12

L’ESPACE DE TRAVAIL
Par défaut, votre espace de travail comporte une première zone prédéfinie.  N’hésitez pas à la supprimer !
Donc, sur la partie droite : l’espace où vous allez placer votre présentation (la « diapo » sous Powerpoint), scindée en différents points correspondant à ce que vous voulez montrer.
Sur la partie gauche, ce sont les différents focus de votre présentation (la « liste des diapos » sous Powerpoint).
En haut, les menus d’insertion d’objets.
A priori, votre espace est infini en taille et en zoom (enfin presque)

Diapositive13

GESTION DU BACKGROUND
En cliquant sur le bouton de droite, vous accédez à un menu avec « change background ». De là, vous pouvez gérer la couleur de fond, les textes, les objets par défaut.

Diapositive14

GESTION PRECISE DU BACKGROUND
Si vous avez déjà une idée précise de votre mise en page vous pouvez appliquer des codes couleurs en RVB mais également insérer une image de fond. Par contre, dans la version gratuite, d’autres fonctions sont inaccessibles.

Diapositive15

APPLIQUER UN THEME
Tout comme l’utilisation de modèles, vous pouvez également aller chercher des thèmes prédéfinis (comme dans Powerpoint)

Diapositive16

Il faut maintenant définir les objets qui composeront les stades des votre présentation, en d’autres termes, les différentes diapos

Diapositive17

INSERER DU TEXTE
Pour insérer du texte, il suffit de cliquer dans l’espace de travail et une fenêtre textuelle s’ouvre automatiquement. Elle est paramétrable en taille et propose quelques fonctions de base de traitement de texte (mais rien de très élaboré en gratuit)

Diapositive18

INSERER DES OBJETS
Pour insérer des objets, vous avez le menu « Insert » qui permet d’insérer des images, des symboles, des diagrammes, des vidéos, de la musique… Attention, vous êtes sur Internet, donc si vous utilisez des données de votre propre machine, elles se retrouveront à un moment ou à un autre accessible sur le Net. Faites attention aux droits !

Diapositive19

INSERER DES IMAGES
Pour les images, il est possible d’aller chercher toutes les images sur le net, et en particulier via Google Images. La taille, la position, la rotation se gèrent via les poignées. L’image peut également être rognée. Attention : si un objet est en rotation, une image, un texte sur l’espace de travail, lors de la présentation il y aura une rotation de la vue !

Diapositive20

INSERER DES FENETRES ET DES FLECHES
Les autres objets pouvant être insérés sont les cadres, les flèches, le surlignage. Certains auront besoin de faire des cadres ou des fenêtres pour y insérer leurs données, exactement comme s’ils étaient avec des diapos de type Powerpoint. Les cadres permettent un cadrage automatique, mais ne sont absolument pas indispensables !!

Diapositive21


INSERER DES SYMBOLES
Lorsqu’on insère des symboles, on a accès à la bibliothèque en ligne d’objets PREZI, mais il faut préalablement choisir un style. Pensez que si vous choisissez un style, il vous faut conserver ce même style pour toute votre présentation. Des symboles juste « contourés » ne peuvent pas être mélangés avec des symboles « photographiques ».

Diapositive22

INSERER DES DIAGRAMMES
Il est également possible d’insérer des diagrammes dont les mouvements sont prédéfinis. Vous n’aurez plus qu’à rajouter le texte

Diapositive23

INSERER DES VIDEOS
Enfin, et c’est une possibilité qui peut être très riche : PREZI sait insérer des vidéos venant de Youtube. Il suffit pour ça d’avoir noté l’adresse puis de l’insérer en taille et en position, comme pour une image. Attention, cette vidéo ne fonctionnera que si votre présentation est connectée au Net !

Diapositive24

Il faut maintenant créer l’animation, c’est-à-dire comment on passe d’un lieu visuel à un autre lieu visuel. Ces lieux seront naturellement reliés entre eux par le déplacement d’une vue à une autre dans l’état que vous aurez choisi.

Diapositive25

CHOISIR UNE VUE COMME ETAPE VISUELLE
Deux solutions : Première solution : vous décidez que c’est la « vue » qui définit l’espace qui sera visualisé, auquel cas, par le jeu du déplacement et du zoom, vous décidez d’une vue puis vous cliquez sur « Add current view » en bas à droite. Il « capture » alors l’espace et en fait votre « objet visuel ».

Diapositive26


CHOISIR UN OBJET COMME ETAPE VISUELLE
Deuxième solution : c’est l’objet en lui-même qui sera visuellement centré et constituera l’étape de visualisation, auquel cas il suffit de sélectionner l’objet en passant dessus ou en utilisant le crayon en haut à gauche. Un trait (qui n’apparaît plus à la lecture) symbolise le lien de déplacement entre les étapes « visuelles »

Diapositive27

MONTER SES ENCHAINEMENTS
Vous allez ainsi définir les uns après les autres les différents enchainements de votre présentation. Sur la partie droite il symbolise les déplacements, sur la partie gauche il présente les différentes étapes « fixes ». Comme pour une succession de diapos Powerpoint, vous pouvez déplacer les « vues », auquel cas il modifie automatiquement l’ordre et le type d’enchainement. Vous pouvez également supprimer une vue en vous positionnant dessus + touche « del » (vous ne supprimez pas l’objet, mais bien la vue de l’objet !)

Diapositive28

Votre présentation est terminée, il faut maintenant la visualiser et surtout la sauvegarder (bien qu’il le fasse automatiquement !)

Diapositive29

VISUALISER – EXPORTER
Le bouton, en haut à gauche « Present » vous permet de visualiser votre présentation en mode animation. Un petit menu à droite va apparaître vous permettant également de définir (très sommairement) des temps automatiques entre chaque mouvement si vous le souhaitez. Sinon, un curseur apparaît en bas comme pour une lecture de film. Le bouton « Share » en haut à droite va vous permettre de sauvegarder votre présentation dans différents formats :

  • Directement en ligne accessible pour tous
  • En accès Facebook
  • En PDF (sans grand intérêt !)

Diapositive30

PRESENTATION AUTONOME
Si vous avez choisi « download as portable prezi » le logiciel va vous créer un fichier zippé qui contiendra vos documents ainsi qu’un petit exécutable automatique vous permettant de lancer votre présentation sans être connecté à votre compte. Vous pourrez emporter cet ensemble de fichiers sur n’importe quelle machine, même sans connexion Internet. Attention cependant, si vous avez des données (de type vidéo) issues du Net, elles ne seront pas présentes.

Diapositive31

VOTRE CLOUD PREZI
Désormais, vous avez à votre disposition, sur le Net, l’ensemble de vos présentations auxquelles vous pouvez accéder et que vous pouvez modifier depuis n’importe quel ordinateur logué sur votre compte. C’est votre nuage PREZI !

Diapositive32

LES LANGAGES DU MOUVEMENT
S’il est très facile de faire des pirouettes d’un objet à un autre, il est beaucoup plus difficile de tenter d’exprimer le cheminement du discours par des mouvements dans une présentation. Or, si, avec Powerpoint nous étions jusqu’à présent limité à une succession d’écran statiques, on peut désormais imaginer qu’avec PREZI on peut véritablement donner corps non seulement au discours, mais à l’enchainement même du discours, au rythme. Nous allons donc prendre quelques formes simples de discours et voir comment on peut les « visualiser » avec PREZI. D’ailleurs, des modèles proposent déjà ce type de démarche.

Diapositive33

LE DISCOURS LINEAIRE
La première exposition discursive est linéaire : je pars du début, je vais à la fin en suivant pas à pas. Je raconte une histoire. C’est de type introduction / développement / conclusion. Il suffira alors d’appliquer un simple cheminement linéaire (plutôt de gauche à droite) d’étape en étape

Diapositive34

LE DISCOURS SE REFERANT A UN PLAN
L’idée ici est de montrer un cheminement en plusieurs étapes mais en revenant à un plan général pour recontextualiser le discours par rapport au public. On aura alors un déroulé plutôt en étoile ou en boucle

Diapositive35

LE ZOOM, LE DETAIL
Ici, le discours a besoin de préciser quelque chose, de rentrer dans le détail, de faire un focus. On va insérer l’objet à l’intérieur, comme pour symboliser qu’on pénètre dans le détail. C’est le système idéal pour montrer un détail sur une image par exemple. De même, c’est l’outil rêvé pour « entrer » dans un graphique trop complexe et qu’il est impossible de détailler sur une diapo Powerpoint.

Diapositive36

LE RECADRAGE, LA MISE EN PERSPECTIVE
Ici, c’est l’inverse, l’orateur, après avoir fait une analyse fine, va vouloir prendre du recul, remettre son discours en perspective, recadrer son info dans un contexte plus large. On utilisera alors le zoom arrière.